Capter des moments uniques et tenter de les sublimer à travers mon objectif

Présentation de mes projets photo-artistiques

Ces projets sont des séries de portraits sur divers sujets qui me questionnent ou me touchent : l’image que l’on renvoi aux autres et celle que les autres posent sur nous (SOSIE), les relations familiales (Pères & Filles), les évolutions de l’adolescence (Matures).

Ces projets ont pour but d’être exposés et édités, au delà de l’envie c’est surtout de patience, de rencontres, de discussions et de liens dont il est question.

Voici mes « work in progress »

 


Sosie

Portraits / Exposition

Nous avons tous un sosie à travers le monde. Il est dit.
Nous ressemblons tous plus ou moins à quelqu’un d’autre. Il est dit encore.

« Tu ressembles tellement à cet acteur / cette actrice, là tu sais dans ce film »

Cette phrase nous l’avons tous entendue au moins une fois durant nos vies.
Elle ne fait pas toujours plaisir d’ailleurs selon la référence donnée en face.
Mais que nous apprend-t-elle sur nous ? Sur comment nous sommes perçus ?
Pourquoi ce besoin de toujours référencer les êtres, les comparer ?
à qui profite la réflexion ?

S.O.S.I.E est une série de portraits sur le lien à son image et la perception de cette image par les autres.
C’est le fameux « quart d’heure de gloire » théorisé par Andy Warhol qui ce joue ici.

Du regard sur soi aux regards des autres, la place de l’image dans nos individualités est omniprésente, constante.

A l’heure toujours grandissante de nos vies ultra connectées, facebookiennes ou
instagramiennes, l’envie de se redessiner, de se recréer une image est de plus en plus forte, de plus en plus prégnante voire de plus en plus oppressante pour certains.

Qui sommes nous réellement ? Que voulons-nous montrer de nous ? Comment
voulons nous être représentés ? Quels sont nos modèles ? Quels sont les modèles que l’on nous impose ? Pourquoi les autres nous perçoivent ainsi ? Pourquoi ne
peut-on s’empêcher de «caser» les autres dans une image, dans l’image que
l’on décide pour eux ?

S.O.S.I.E est une suite de personnes « réelles » ayant assumées d’être ce que nous avons tous rêvé d’être un jour : des stars !

S.O.S.I.E est une série d’illustrations anthropomorphiques.

S.O.S.I.E est le végétal ayant décidé lui aussi de revêtir des habits de lumière.

Le mélange des photos de Flore Baudry, des illustrations de Mélanie Chevallier et
des plantes de Mona Shura, se répondent dans un tryptique de vrai et d’imagé,
de l’illusoire au réel fantasmé.

« La vie est un spectacle, autant faire sa propre mise en scène »

William Shakespeare


Pères & Filles

Portraits & Entrevues

Je suis une fille unique devenue femme aujourd’hui et j’ai le souvenir d’un père à la présence silencieuse, forte, douce et autoritaire quand il le fallait.

J’ai à mon tour une fille de 13 ans qui a, elle aussi, une relation toute aussi forte, complice et sensible avec le sien, de père.

Ce projet est pour moi une façon de rendre hommage à mon père, à tous ses pères, mariés ou séparés, qui ont à assumer leur rôle, parfois difficilement, souvent simplement et la plupart du temps avec amour, crainte et respect.
Comment se construit-on en tant que père d’une ou plusieurs filles, de quels modèles s’inspire-t-on ? Comment se positionnent les pères d’aujourd’hui ?

J’ai également 4 cousines, 4 femmes belles et fortes, et comment fait-on quand on est le seul homme au milieu de 5 filles ? Comment assume-t-on sa place, de la naissance à l’adolescence, avec tout ce que cela implique de changements, comment s’adaptent-ils ?

C’est donc de mon expérience familiale que m’est venue cette idée de projet, comme souvent la famille reste notre principal atout d’inspiration artistique.

J’ai souhaité mettre en avant tous ces pères de filles, d’hier et d’aujourd’hui et de tous horizons. Connaître leur relation, leurs expériences, leurs complicités, leurs peurs, leurs questionnements…

J’ai construit ce projet comme un mélange entre émotion et information.

J’ai rencontré des pères et leurs filles, sous forme d’entrevues et ensuite les prises de vues se sont faites naturellement, dans leurs intérieurs, dans leurs complicités.
Ce projet est un hommage à la famille, à la relation humaine, à l’amour.

Il germe en moi depuis longtemps.

Pourquoi uniquement des pères n’ayant eu que
des filles ?

Parce que toute la particularité et la symbolique du sujet est là.
Parce qu’en tant qu’homme comment sort-on du cliché « mon fils ma bataille » lorsque l’on a eu que des filles, comment se positionne-t-on face à sa masculinité, face à soi-même, face au statut des femmes dans notre société ?

Est-ton déçu, est-on au contraire soulagé, développons-nous un sentiment de combat pour les femmes lorsque l’on a soi-même que des filles à élever ?

Toutes ces questions je les trouvais intéressantes à poser et à mettre en images.

De ce statut particulier qu’être père, je voulais mettre en avant d’autant plus cette particularité que d’être pères de filles uniquement.

Ce renouveau de transmission, cette nécessité d’adaptation et de compréhension
constante.

Je souhaitais surtout faire un hommage à mon père, à tous les pères, mariés, séparés ou veufs, présents ou non, je voulais offrir un hommage à la famille et à un des liens humains les plus forts : la filiation.


Work In Progress

By Flore Photography